Traducteur assermenté ou traducteur professionnel ?

Lorsqu’une entreprise ou personne doit traduire ses documents, c’est normal de se trouver perdu sans savoir où aller ou à qui confier la traduction.

Dans ce post nous allons expliquer les différences entre un traducteur assermenté et un traducteur professionnel et où est-ce que nous pouvons les trouver.

Traducteur assermenté

« Les documents étrangers non établis en français doivent obligatoirement être accompagnés, pour certaines démarches administratives ou la reconnaissance de certains droits, d'une traduction en langue française par un traducteur agréé ou assermenté inscrit sur une liste des experts judiciaires. On parle de traduction certifiée conforme à l'original ou officielle. » Service.public.fr

Voici quelques exemples des documents soumis à une traduction assermentée :

-Une acte de naissance/ décès/ mariage/ divorce

-Certifications académiques (diplômes, relevé de notes…)

-Attestation de création d’entreprise, statuts…

Nous devons, donc, nous adresser à un traducteur assermenté avec la combinaison linguistique de la langue du document vers le français.

Chaque Cour d’Appel en France a sa propre liste de traducteurs assermentés. Vous pouvez la trouver sur ce lien :

https://www.courdecassation.fr/informations_services_6/experts_judiciaires_8700.html#experts

Je vous recommande de contacter directement le traducteur assermenté et ne pas à travers une agence afin d’éviter les commissions de gestion en plus.

Concernant les tarifs, chaque traducteur assermenté établit ces tarifs qui sont normalement plus élevés qu’une traduction pas assermentée.

Finalement, pour reconnaître une traduction assermentée, c’est très simple, la traduction doit porter un tampon avec le nom du traducteur assermenté ainsi que la Cour à laquelle il appartient.

Traducteur professionnel

Le traducteur professionnel exerce son métier de façon légal et la plupart du temps en tant que freelance.

Lorsqu’on cherche un traducteur il est important de regarder son parcours, si possible, car l’intrusion dans notre métier est assez élevée.

Si le traducteur compte avec un diplôme en traduction ou LEA nous savons déjà qu’il a été formé pour ce métier minimum 3 ans. Aussi, si le traducteur n’a pas ce diplôme mais qu’il a une large expérience dans le domaine de la traduction il pourra nous rendre un travail de qualité.

La façon de procéder c’est simple : nous contactons le traducteur à travers son site web, LinkedIn ou un autre portail ou il se fait connaître et nous l’expliquons le projet afin que le traducteur puisse établir son devis.

Personnellement, tout traducteur devrait avoir son site web pour pouvoir montrer en détail ses services, les références d’autres clients ou les associations auxquelles il appartient. C’est une façon de se faire accréditer et d’inspirer confiance à notre client.

One Response to “Traducteur assermenté ou traducteur professionnel ?”

Author's gravatar

I agree with your points, excellent post.

Leave a Reply