Réussir sa prospection téléphonique en tant que traducteur

Entourés par les nouvelles technologies, la communication semble être de plus en plus informelle et instantanée. C’est pourquoi, nous devons faire un effort pour se consacrer à la recherche des clients via les appels.

Dans notre quotidien, nous ne lisons plus nos messages, mails ou WhatsApp, car on est inondés d’information. En tant que clients, nous préférons lire des choses qui nous intéressent, que représentent un bénéfice pour nous ou pour notre entreprise. C’est-à-dire une approche plus personnalisée.

Cependant, des fois, nous sommes incapables d’être curieux, quitter notre zone de confort pour aller découvrir des nouvelles solutions qui peuvent se trouver dans nos contacts LinkedIn, Facebook ou même cachés dans la tonne de mails que nous recevons chaque jour. Apprendre à attirer l’attention du client/prospect est donc essentielle pour pouvoir se faire connaître et décrocher un contrat ou collaboration.

Un appel vaut plus qu’un million de mails

S’il s’agit d’un client type PME, la prospection la plus simple peut se faire par téléphone. En moins de 5 minutes, on peut savoir si celui-ci peut être un client potentiel et comment nous allons lui convaincre de que nous pouvons l’aider.

Cette démarche prend plus de temps que d’envoyer des mails groupales, mais, dédier une matinée par semaine à cette activité pourra nous reporter plus de nouveaux projets que si nous restons sur notre prospection de mailing.

Les clés pour un appel réussit sont :

  • Informez-vous sur le client (via site web, catalogue, réseaux sociaux…)
  • Préparez un bref résumé avec les questions que vous souhaitez aborder
  • Prenez de quoi noter car après il faudra retenir tout ce que le client va nous raconter
  • Montrez une attitude positive
  • Préparez des réponses selon les scénarios (le client n’a pas le temps, n’est pas intéressé, il a besoin d’aide pour un projet ou il ne connaît pas le métier d’un traducteur et en quoi il peut avoir besoin)

À la fin de la prospection téléphonique, faites un rapport sous Excel avec le nombre de contacts et leurs réponses afin de faire le bilan de votre démarche. Pouvoir s’autoévaluer est très important quand on essaye de s’améliorer.

Devenir une habitude

Tant si nous recevons une suite favorable ou non à notre appel, il ne faut jamais baisser les bras. Construisez votre liste de contacts, relancez-les et intégrez vos connaissances et outils de communication pour pouvoir se sentir à l’aise au téléphone.

One Response to “Réussir sa prospection téléphonique en tant que traducteur”

Author's gravatar

some genuinely nice and useful information on this site, likewise I think the pattern has fantastic features.

Leave a Reply